Restauration MG A

Restauration en cours de finition

Restauration MG A


Aujourd’hui, la MGA n’est pas une voiture rare même si à sa belle époque 80% de sa production était destinée au Marché Outre Atlantique. Là bas, elle connait un certain succès grâce à son look tout en rondeur, ses performances très honnêtes et son prix. Les américains craquent littéralement pour ce petit roadster strictement 2 places. Issue d’un prototype engagé au 24 Heures du Mans (EX172 en 1951 et EX179 en 1952) la MGA conserve cependant de nombreux points communs avec l’ancien modèle MG T tout au moins pour les premiers millésimes. Le moteur demeure un 4 cylindres culbuté. et la chaîne cinématique provient de la berline Magnette. En revanche, sa ligne se démarquait nettement du style des anciens modèles et elle bénéficia de quelques innovations techniques. Ainsi on trouve un châssis plus large qui se montre aussi plus rigide. La suspension avant est montée sur pivots avec un système d’ amortisseurs à leviers. Au fil des années la MGA connaîtra quelques améliorations :
Le moteur de 1 489 cc offrait à l’origine une puissance de 69 cv qui fut ensuite porté à 73 cv.
De 1958 à 1960 la MGA est dotée d’un 1 588 cc double arbre à came en tête. et elle est équipée de freins à disques sur les 4 roues. Enfin de 1960 à 1962, la cylindrée du moteur est portée à 1 622 cc ce qui lui permet de développer 111cv.
La MGA a été produite à 101 081 exemplaires. Elle sera remplacée en 1962 par la MGB.

Randonnée au coeur de la Provence

MG A restauration en cours d'achevement
Un petit matin printanier en Provence, nous voila à bord de cette petite sportive sur la route qui mène à Vaison la romaine. L'auto se montre vive et très agréable à conduire en offrant même quelques sensations. Malgré tout la puissance n'est pas vraiment au rendez vous. Le confort est de bon aloi, tenu compte que l'on a affaire à une petite sportive de 55 ans. Toutefois la place à l'intérieure est comptée. Mon collègue et néanmoins ami, grand et costaud n'a pu se glisser au volant, le siège conducteur étant glissé au maximum sur l'arrière. ( Il a préféré une autre anglaise beaucoup plus cossue. ) Notre seule déconvenue et cela a gâché quelque peu cette promenade matinale est la protection qu'offre le pare-brise. Quasi nulle. Après une cinquantaine de kilomètre, nous étions transis de froid malgré le beau soleil qui commençait à pointer ses rayons. Ce jour là, nous avons compris pourquoi, pilote et passager son vêtus de grosses pelisses en fourrure lorsqu'il sont à bord d'une MG. 

De A  à Z

Restauration MG A
Acquérir aujourd'hui une MGA est avant tout une affaire de passion. Cependant, il faut modérer ses ardeurs et se laisser gagner par une certaine sagesse de manière à ne pas faire du grand n'importe quoi. Pour beaucoup, les MGA vendues aujourd'hui proviennent du marché US. Elles ont plus de 50 ans et ont déjà un vécu. Et ainsi, trouver une voiture en état strictement d'origine devient de plus en plus difficile. Une majorité a été restaurée mais pas toujours dans le respect de l'origine. Exemple : le moteur 1500 voir le 1600 remplacé par un moteur adapté d'une cylindrée supérieur. A notre avis, si le 1500 d'origine s'avère un peu faible , le 1622 cm3 développant 86 CV se montre suffisant pour cette petite voiture. parfait pour propulser notre petite anglaise. Nous ne tiendrons pas rigueur à ceux qui ont changé le compteur en miles pour un kilométrique, ni à ceux qui ont doté la voiture de ceintures de sécurité.

Mais on peu également également opter pour une reconstruction. c'est un choix.

Sur le marché, pour une très belle MGA cabriolet il faut compter entre 25 et 28 000 €. Dans la version coupée, il faut penser à une substantiel rallonge ce modèle étant encore plus rare. En cherchant, en visitant les spécialistes... on pourra trouver un peu moins dispendieux mais il faut alors faire vraiment attention. Dans le doute ne pas hésiter à faire appel à un conseil. 

En résumé

  • MG A  abitacle
  • Pose du parebrise
  • Restauration MG A
  • Finitions et lustrage
  • MG A restauration en cours d'achevement
La restauration d'une MG A recquiert patience et quelques argents. Mais si la tâche s'avère ardue même avec une certaines expérience, la récompense se montre à la hauteur de tous les efforts founis.

Le spécialiste 
de la pièce Anglaise

Moss La pièce anglaise
Moss propose des pièces de rechange pour voitures classiques anglaises.Sont catalogue est extrèmement riche et s'adresse particulièrement aux  vendeurs de voitures, aux restaurateurs professionnels, aux ateliers de réparation et aux spécialistes en pièces de rechange.
Il n’y a pas de montant minimal à atteindre pour une commande
Service Clientèle au+33 (0) 1 30 80 20 30

ERCLASSICS.COM

ERclassics.com
bibendum.