Porsche 914

 Porsche ou Volkswagen

Porsche 914

En collaboration étroite, Porsche et Volkswagen produisent de 1970 à 1976 la VW Porsche 914, un petite voiture sportive bi-place aux qualités routières exceptionnelles. Avec des lignes résolument modernes pour l'époque et dotée de deux motorisations assez modestes il faut en convenir, La Porsche 914 ne réussie pas à séduire la clientèle européenne. En revanche le marché américain lui réserve un succès mérité.

Texte et photos : O.B.

Un peu d'histoire

Porsche préparé pour le rallye de régularité
En 1966, les deux constructeurs allemands, Volkswagen et Porsche, décident de se lancer ensemble dans le projet d'une production d' un petit roadster destiné à succéder à la Porsche 356. 
Ces derniers trouvaient largement leur compte dans cette association : un nouveau modèle d'entrée de gamme pour Porsche et une relève de la Karmann Ghia en ce qui concernait VW. 
Le cahier des charges imposait notamment que le futur modèle ne ressemble en rien aux productions existantes des deux constructeurs. La conception de cette "voiture de sport économique et de grande diffusion" fût confiée aux ingénieurs de Porsche qui firent appel à un styliste en mobilier pour dessiner les lignes du roadster. VW avait la charge de fournir la motorisation d'entrée de gamme et de fournir l'appui de son réseau pour assurer la commercialisation sur l'Europe.


La VW Porsche

L'interieur conforme à l'esprit allemand
En 1968, Heinz Nordhoff, le patron de VW décédait subitement ce qui entraîna un retard important du projet. Cependant, malgré quelques difficultés, la VW-Porsche 914 est présentée  à la fin de l'année 1969 Pour cette préenstation une société commune du nom de VW Porsche Vertriebgesellschaft GmbH est créée. Il est convenu que cette société statuera sur des points importants concernant la commercialisation. Ainsi, il est décidé que la 914 sera commercialisé sous la marque VW en Europe mais sous la bannière Porsche aux USA.

Un cahier des charges contraignant

Le moteur le point faible de la 914
 A sa sortie le succès de la 914 n'est pas au rendez-vous tout au moins en Europe car, toutefois, le modèle se vend relativement bien aux États-Unis.
Il est vrai qu'on aime ou pas ! C'est probablement parce que son style très particulier ne permet pas de  l'identifier immédiatement comme une Porsche. Ce qui semble logique quand on se souvient que le cahier des charges imposait justement que la 914 ne présente aucune filiation visuelle avec les production Volkswagen et Porsche de l'époque.  La voiture se montre atypique avec un avant très bas, plongeant sur un large pare-choc au bandeau chromé. Comme à l'arrière, celui-ci est parfaitement intégré à la carrosserie. 
Débarrassées des phares, ils sont escamotables, les ailes avant se montrent beaucoup plus fines que sur une 911 pour ne conserver que les clignotants et les codes.

Conçue comme une vraie voiture de sport, voire de compétition, avec son moteur central, la 914 profite des effets combinés d'un centre de gravité extrêmement bas, d'une répartition des masses quasiment parfaite. Cela associé d'un guidage des trains efficace et nous sommes au volant d'une excellente sportive si l'on excepte sa motorisation. En effet  la VW-Porsche 914 arrive dans les concessions au choix  deux motorisations. La 914-4, comme son nom l'indique, reçoit un 4 cylindres à plat 1.7L d'origine Volkswagenun et un 6 cylindres  de 110 ch. Cependant  l'importateur français (Sonauto) proposa très rapidement un kit 150 ch pour la 914-6.

 La production totale, entre 1969 et 1976, s'élève à 115 000 unités pour les 914-4 et à 3 500 unités pour les 914-6, ce qui en fera à l'époque, la voiture à moteur central la plus vendue au monde[réf. nécessaire

En 1972,  914-6 laisse  sa place à la 914 "2.0" qui compense la perte du 6 cylindres par une version exclusive du 4 cylindres Volkswagen dont les culasses ont été optimisées par Porsche (conduits, arbre à cames, soupapes).
 
Vous noterez également que la carrosserie de la 914 est dépourvue de logo Porsche, n'affichant qu'un très discret "VW-Porsche" de couleur noire sur la partie arrière

Attachante et étonnamment efficace malgré son peu de performanse, la VW-Porsche 914 est une sportive atypique. En France sa rareté  lui vaut  des avis très divergents. Ainsi, la 914 a longtemps souffert de ses bas prix, à l'exception de 914-6 qui pouvait compter sur  le flat pour garder une ceratine cote. 
Cependant, depuis quelques années les choses changent, la cote des 914/6 a suivi l'envolée des prix des 911.  Quant à la 914 1.7L elle demeure la plus facile à trouver à des prix encore raisonnables.

Nonobstant le prix, le défi à relever est de trouver une 914 saine et surtout qui n'ait pas été bricolée. Lors de l'achat il faudra préféré une voiture conforme à l'origine Vérifier les entrées d'eau notamment au niveau du toit et des capots, on devra aussi faire attention à l'état des planchers.  A fuir les épaves à restaurer" qui peuvent dissimuler de plus très grosses surprises.

Par ailleurs la mécanique se montre fiable,  si on l'entretien régulièrement notamment les vidanger tous les 4.000 km et à surveiller la température l'été. 
].

Panneau 1

Nunc sapien mauris, imperdiet ac pellentesque quis, facilisis non sapien. Maecenas congue vehicula mi, id luctus mi scelerisque nec. Cras viverra libero ut velit ullamcorper volutpat. Maecenas ut dolor eget ante interdum auctor quis sed nunc. Proin faucibus, mauris vitae molestie sodales, erat nisi rhoncus justo, in placerat turpis elit sed eros. Mauris molestie, justo et feugiat rutrum, arcu metus dapibus quam, sollicitudin tempus tortor dolor et nibh.

Plus...