Land Rover

The Farmer

Land Rover Série I

 Dans le pré, certains y trouvent l'amour, d'autres l'objet d'une véritable passion. Depuis 1947, le mythique Land Rover est devenu une légende, voire un art de vivre et il suscite encore aujourd'hui un véritable engouement auprès de ceux qui veulent se démarquer en roulant autrement.

L'histoire commence en 1947...

Du cycle au 4x4

Le Série 1 se reconnait facilement par sa calendre

Comme pour d'autres constructeurs automobile, la seconde guerre mondiale a changé quelque peu la destinée de la marque anglaise Rover. Créée par James Starley et Josiah Turner à la fin du 19e siècle, cette société industrielle, basée à Coventry avait débuté ses activités en fabriquant des machines à coudre puis des vélos sous le nom de la "J. K. Starley & Co". En 1896, sous la direction de John Kemp Starley, ( le neveu d'un des fondateurs et inventeur de la bicyclette moderne ) la firme est baptisée "Rover Cycle Company Ltd " . Nonobstant la production de cycles - elle construisait alors également des motocyclettes réputées - la firme se lance en parallèle dans la construction automobile. En 1888, John Kemp Starley construit une voiture électrique, mais le projet resta sans suite. Son décès en 1901 ne met cependant pas fin au projet et la production de la première Rover, débute en 1904 sous l'impulsion de Edmund Lewis. Au fil des années plusieurs modèles sortent de l'atelier de Coventry notamment la Rover 12 qui remporte un grand succès. Pendant la première guerre mondiale, la société fabrique de l'armement et des motos. Pendant l'entre-deux guerres, Rover connait des années difficiles. Mais en 1929, Spencer Wilks en prend la direction. Il oriente la production vers des modèles plus haut de gamme de manière à séduire une clientèle bourgeoise à l'exemple de la Rover Light Six produite de 1927 à 1932. la Rover Light Six a bati sa réputation pour avoir remporté la course contre le Train bleu en 1930. A la fin des années 30, Spencer Wilks se voit confier par le gouvernement anglais la direction de deux usines destinées à produire de l'armement, des moteurs pour les tanks et les avions L'une des usines est située à Solihull.

Au sortir de la seconde guerre mondiale, l'Angleterre à du mal à se relever et panser ses blessures. Elle est dévastée comme le reste de l'Europe. Finances au plus bas, pénurie de matières premières, et les marchés effondrés. Alors imaginer celui des voitures de luxe ! C'est alors que...

Un vrai tout terrain

Le land Rover est avant tout un utilitaire

Maurice Wilks, frère cadet de Spencer, était ingénieur en chef chez Rover. Un jour qu'il était à la campagne, dans son cottage, il eu besoin de se déplacer et s'aperçu que hormis la jeep américaine, spartiate et dispendieuse à réparer, il n'existait pas de véhicule polyvalent et rustique capable de se montrer à l'aise sur les chemins comme sur les routes de campagne. Il réfléchit donc à un véhicule utilitaire à quatre roues motrices, d'une conception simple de manière à être peu couteux à produire. Mi tracteur, mi voiture... Construit sur la base d'un châssis à échelle, le véhicule sera doté de solides ponts rigides et d'une carrosserie en aluminium boulonné et riveté. Le Land était né, enfin presque ! Le 4 septembre 47 le conseil d'administration découvre le “Centre Steer” qui a été le prototype du Land Rover. Le volant est au centre, l'enfin est mu par un 4 cylindres de 1389 cc empruntée à la berline Rover 10 HP les quatre roues sont motrices - débrayables à l'avant - montées sur des ponts rigides modifiés... la carrosserie est en aluminium, rare matériau disponible. Le tout est assemblé sur la base d'un chassis de... Jeep ! Il n'est pas prévu de siège à l'arrière, pas de capote. En bref, l'engin se montre encore plus spartiate qu'une Jeep. 

Très rustique

L'intérieur se motre très rustique
Les membres du conseils montrent un certain scepticisme sur la réussite d'un tel projet mais, Maurice Wilks arrive cependant à les convaincre et pour cause, il n'y rien d'autre dans les cartons : la P3 n'est pas encore aboutie. En revanche la mécanique pourra être montée sur le futur 4x4, en l'occurrence, un 4 cylindres de 1595 cc offrant 51 ch. La boîte à vitesses est associée à un réducteur ce qui permet de bénéficier de 8 vitesses. Le système de débrayage des roues avant demeure. Une pré série de 25 exemplaires est lancée.

Le 30 avril 1948, le land Rover est présenté au Salon de l'automobile à Amsterdam. La marque Land Rover, spécialisée dans la construction de véhicules tout-terrain, connait là l’un de ses plus grands succès. En quelques semaines ce sont 8000 exemplaires qui sont commandés ce qui comble le constructeur mais qui le met à la peine : la fabrication et l'assemblage de la carrosserie se font à la main avec des tôles pour beaucoup rivetées car l'outillage d'emboutissage coute encore trop cher.

Land Rover série 1. (1949-1958

Moyeux débrayables à l'avant
Rapidement après son lancement le Land Rover devient le véhicule des aventuriers. Livré conduite à droite ou à gauche, on le voit sous toutes les latitudes dans les conditions d'utilisation les plus difficiles. En option, il peut recevoir les moyeux débrayables à l'avant en complément de la sélection par levier de l'enclenchement du crabot de transmission sur les roues avant. Les modifications lors de la fabrication sont permanentes. Le Châssis à échelle, galvanisé au départ de la production ne l'est plus après quelques temps. Les charnières de porte sont montées apparentes, mais l'ouverture se fait toujours par la poignée intérieure. Il n'y a qu'un seul essuie-glace...

- En 1950, le système de roues libres est abandonné au profit d'un crabotage du pont avant lorsque les petites vitesses sont enclenchées. Les feux ne sont plus en arrière de la grille de calandre.

- En 1952, la cylindrée est augmentée à 1997cc ( alésage de 77,8).

La puissance moteur passe alors 53-54 ch mais surtout y gagne en couple qui passe de 11 à 15,2 mkg à 1500 tr mn

Land Rover série 2 (1958= 1969)

En 1958 la série 2 arrive sur le marché.
Land Rover série 2 (1958= 1969)

En 1958 la série 2 arrive sur le marché. Ce n'est pas un simple relookage même si la carrosserie s'élargie avec un renflement sur toute la longueur de la caisse. le 88 et le 109 sont dotés d'une évolution du précédent 2 litres. la cylindrée est portée à 2250cc et surtout ce moteur est disponible en version essence ou Diesel.

Land Rover Série 3

Land Rover Série 3 des progès important
Land Rover Série 3

L'évolution en rapport le modèle précédent se montre sensible. d'un point de vue esthétique, la calandre grillagée est remplacée par une nouvelle en plastique et les phares sont placés en bout des ailes avant. A l'interieur : une nouvelle planche de bord avec une instrumentation digne de ce nom.

Coté mécanique, les progrès sont flagrant avec l'arrivée d'un nouveau moteur à cinq paliers accouplé à une boîte à vitesses synchronisée . Avantage immédiat : moins de vibrations. un confort de conduite appréciable même si la position s'avère légèrement de travers.


60 ans de carrière

Le land Rover se décline en de nombreuses versions
En 60 ans de carrière, le Land Rover a évolué cependant sa silhouette coupée à la tronçonneuse est toujours reconnaissable. Il sera décliné en plusieurs carrosserie, châssis court ou long, bâché, tôlé, vitré ou Station Wagon mais reste toujours fidèle à son origine.

Lorsque la production du Série III cesse, en 1985, plus d'un million de véhicules sont sortis des ateliers de Solihull depuis l'apparition du Série I en 1948. 

Espace Land

Logo Espace Land

20 rue de Bouillargues
30128 GaronsTél. : 04 66 70 04 05Fax : 04 66 70 04 61

Concession 

Logo Land Rover
Groupe SVA Jaguar Land Rover Avignon

Adresse : ZI de, Av. de Fontvert, 
84130 Le Pontet

Téléphone :
 04 90 03 65 00