GMC DUKW 353

Les américains arrivent

En route Pour Paris a bord du DUKW

Les véhicules amphibies ont le pouvoir de fasciner petits et grands. Parmi eux, le GMC DUKW , un engin de légende qui depuis le débarquement de Normandie suscite toujours beaucoup de questions dès qu'il sort du hangar où il est habituellement entreposé.

Texte Jérome Photos Sylvain Brun

DUKW ou DUCK

Nationale 7 avec le DUKW fils électriques ne sont pas d'origine
Conçu en 1941 par la firme Sparkman and Stevens Inc. sur la base du GMC 2 ½ tonnes (GMC 353) à six roues motrices, le GMC DUKW est devenu rapidement l’un des emblèmes du débarquement américain sur les côtes françaises. Il reste dans la mémoire de nombreux Français ayant connu cette époque sombre. Son surnom “le canard”. ( duck ) lui vient du référencement militaire à l'époque :

- D : année 1942 (première fabrication)

- U : véhicule amphibie

- K : toutes les roues sont motrices

- W : un train de roues doubles à l’arrière

C’est d'évidence pour cette raison que les soldats changèrent lui donnèrent le surnom familier de DUCK.

Un fait d'arme pour ses débuts

Le tableau de bord du DUKW


Ce véhicule amphibie était destiné à décharger les cargos et les transports de troupe en l’absence de port en effectuant les rotations entre les bâtiments en mer et les plages. Selon diverses sources, lors de sa présentation, l’état major s’est montré dans un premier temps assez frileux à son égard. Mais, c’est lors du naufrage d’un patrouilleur pendant une démonstration que l’armée reconnut l’utilité du DUKW. Alors qu’aucun moyen de secours ne pouvait approcher un patrouilleur échoué, un DUKW parvint à l’aborder en sauvant ainsi la vie des 7 marins.

La War Production Board mit le DUKW dans les priorités de production. Le premier prototype est fabriqué par la General Motors Company.


Le poste de conduite

Le poste de conduite, A remarquer le compas
Disposant de 6 roues motrices pour se déplacer sur terre, le GMC DUKW 353 est propulsé dans l'eau par une hélice. Si il reprend la base du GMC 353, notamment le moteur 6 cylindres de 4,417 L pouvant fournir la puissance de 104 ch en revanche la transmission se montre assez complexe.

Durant la guerre, le DUKW rendra de grands services car en plus des navettes effectuées entre les bateaux et les plages, il a, une fois à terre transporter loin à l’intérieur, presque sur le front, hommes et matériels. (jusqu'à 2368 kg) ou 25 soldats équipés. Sa tenue à la mer excellente autant que son comportement sur route/terre grâce à ses 6 roues motrices, le rendra indispensable pour toutes sortes de travaux.

La carrière du DUKW commence avec le débarquement de Nouvelle Calédonnie en mars 1943. On le retrouve ensuite lors du débarquement en Sicile puis lors de l’opération Husky commandée par le Général Patton, en Italie. Les DUKW furent largement mis à contribution pendant le débarquement du 6 juin 1944 en Normandie. Enfin ils aidèrent les troupes alliées à franchir le Rhin.

Par la suite, les DUKW furent utilisés en Afrique du Nord, et dans le Pacifique (notamment à la Bataille d'Iwo Jima).

Selon certaines sources ils restèrent en service jusqu'en 1990 dans l'armée française.


Un voyage mouvementé

Première panne sur la N7. Une histoire de pompe à essence
Jeep Village

Le DUKW qui illustre cet article est la propriété de Denis Le Prieul, directeur de Jeep Village, une société spécialisée dans le véhicule militaire principalement la Jeep Willys.

Ce DUKW participe à certaines commémorations ou à des concentrations de véhicules amphibies.

Entièrement restauré dans le ateliers de Jeep Village, il est stationné une longue année sur le site de Puyricard près de Aix en Provence.

Dernièrement, il est remonté jusqu'en région parisienne par ses propres moyens. Une épopée qui restera en mémoire pour l'équipage qui a assuré ce déplacement. En effet, rouler sur la route avec ce genre d'engin requiert une certaine philosophie.

Une quinzaine de kilomètre après être parti le DUKW était arrêté sur le bord de la route : clapets de pompe à essence obstrués. Après une réparation rapide le convoi formé du DUKW et d'un AMTRAK est reparti en empruntant la Nationale 7.

Curieux les gendarmes motorisés ont par deux fois stoppés le convoi, juste pour voir de plus près. Puis ce fut la pluie et le froid qui ont frigorifié le conducteur et son navigateur.

Mais au bout d'une trentaine d'heures "d'aventures", le DUKW arrivait sans autre encombre à Chevilly La Rue siège de Jeep Village.

Le DUKW en détails

  • Le DUKW mi camion mi bateau
  • Prise d'air pour le compartiment moteur
  • Trappe du coffre et brise lame
  • Entrainement et renvoi pour l'hélice
  • Avertisseur sonore
  • les ponts empruntés au GMC
  • Système de gonflage
  • Entrainement de l'hélice

Fiche technique

Propulsion 6 roues motrices
Boîte de vitesses 5 vitesses + marche arrière
Longueur 9,45 mètres
Largeur 2,50 mètres
Hauteur 2,70 mètres
Garde au sol 0,30 mètre
Poids à vide 6,560 tonnes
Poids en charge 9,450 tonnes
Charge utile 2,5 tonnes sur terre et 5 tonnes sur l'eau
Vitesse maximum sur route 70 km/h
Vitesse maximum sur l'eau 10 km/h (5,5 nœuds)
Consommation 38 litres / 100 km et 180 l / 100 km sur l'eau
Autonomie 385 kilomètres (réservoir de 150 l)
Autonomie sur l'eau 80 kilomètres
Armement Possibilité d'une mitrailleuse de 12,7 mm sur affût M36 ou canon 105 mm HM2
Équipage minimum deux hommes

DUKW

Photo datant de la guerre

Le DUKW a permis de transporter une grande quantité de matériel divers (jusqu’à 2 368 kg) ou 25 soldats équipés. Il a été très utilisé lors des opérations mphibies notamment lors du Débarquement de Normandie Sa manœuvrabilité a permis au DUKW d’effectuer la navette entre les navires de transport et la plage ou encore traverser des rivières.

Logo Jeep Village
1992 : ARMY POL

Denis Le Priol, est une  personnalité incontournable de la communauté Jeep®, Au début des années 90 il monte un atelier spécialisé dans la restauration de Jeep® militaire à Juvisy sur Orge non loin de l'aéroport d'Orly ; 
Véhicules de police et BMW K75 non aucun secret pour lui ; Mais sa passion ce sont les " jeep" de l'armée.
Aujourd 'hui il est à la tete de Jeep Village/.