Citroën 11 BL Traction avant 1954

« En avant » pour le passé pourrait être le titre de cet article. En effet, avec la Citroën 11 BL ou familièrement la « onze » c’est encore une fois une page d’histoire que l’on relit avec plaisir. Assurément, la traction reste une légende mais aussi une automobile attachante. En avance sur son temps, la traction inaugurait des principes qui sont encore d’actualité aujourd’hui.

Citroën Traction dans la circulation
Malgré son âge, la traction se faufile dans le trafic.

L’histoire de la Citroën Traction , c’est un peu celle de la France , une liaison entre les années difficiles de l’avant guerre et la période faste de l’après guerre en prenant en compte le rôle jouer par ces autos à la libération. Réquisitionnée par l’armée française, puis par l’armée allemande dès 1940, la Traction est adoptée par les forces de la France Libre et elle sera présente sur de nombreux théâtres d’opération.

De fait, il semble logique que la Traction bénéficie d’une image « patriotique » encore reconnue. Mais il ne faut pas négliger que la Citroën était une voiture très en avance sur son temps d’un point de vue technique.

Face avant de la traction avant
La calandre très reconnaissable

Étudiée et mis au point en dix huit mois seulement, la Traction était destinée à redresser les finances du constructeur qui étaient au plus bas en 1934 . Et pourtant, André Citroën a osé un pari technique. Issue de la mode du Streamline Moderne, les lignes de la nouvelle venue tranchent ouvertement avec la Rosalie et même avec celles des autos proposées par la concurrence. Elles sont l’œuvre du designer Flaminio Bertoni qui dessinera plus tard également les carrosseries de la 2CV, de l’Ami 6 puis de la DS. Mais si la Citroën est présentée comme la voiture ayant adoptée la traction avant ( technique déjà employée sur d’autres autos de l’époque made USA ) elle dispose en revanche d’autres particularités rares notamment un châssis monocoque qui deviendra un standard quelques années plus tard. Conçue trop rapidement, la traction a connu quelques déboires techniques au début de sa commercialisation. Cependant, elle fût fiabilisée très rapidement

Notez la capot de la malle.

La Citroën 11 BL sera produite de 1937 jusqu’en 1941 et déclinée en berline, coupé et cabriolet. En 37, seulement quelques exemplaires sorte de la chaîne. A la libération, la production reprendra avec des pièces stockées. Moyennant quelques changements, la 11 poursuit sa carrière jusqu’en 1957. Cependant, après l’interruption de la production, la traction subira quelques modifications mineures touchant les sabots d’aile, les pare-chocs, et l’intérieur de l’habitacle.

Le grand volant cerclé bois, et une planche de bord en métal.

une traction de 1954

Millésimée 1954, cette voiture était sur le parc occasion de Velorgues Automobiles . C’est une 11 chevaux, encore dans son jus en ce qui concernait la présentation mais dans un parfait état mécanique attesté d’ailleurs par les nombreuses factures présentés par l’ancien propriétaire et par un contrôle technique récent . L’habitacle avait reçu une nouvelle sellerie rouge du plus bel effet.

Les sièges ont été refaits en tissus rouge.

Le grand volant cerclé bois se tourne somme toute assez facilement. Rappelons que la direction à crémaillère n’est pas assistée. Le levier de de commande de boîte, situé à la planche de bord déconcerte au départ mais les trois vitesses se passent à merveille. Malgré son âge respectable l’auto s’avère véloce. Certes ce n’est pas une GTI mais on peut se maintenir aisément dans la circulation.

L’acquisition d’une traction fait appel à une certaine philosophie car si la voiture offre énormément, elle demande en échange certaines attentions. Entretien, réglages moteur. Prendre son temps pour faire chauffer la mécanique avant de démarrer est aussi un impératif. Enfin, le freinage n’est pas comparable à une auto moderne.

Pour les point plus qui feront craquer, la sonorité reconnaissable et ce plaisir de rouler en ancienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *